Tarif colis: Comparateur d'envoi de colis

Ce comparateur de prix vous permet de trouver le meilleur tarif pour l'envoi de votre colis parmi les offres des transporteurs GLS, UPS, Chronopost, TNT, Fedex, Mondial Relay et DHL.

Ces tarifs préférentiels sont négociés auprès de ces transporteurs pour que vous puissiez profiter des prix les moins chers.

Il vous suffit de saisir le poids de votre colis et ses dimensions, de sélectionner le départ et l'arrivée, puis de choisir l'offre, en fonction du prix ou du délai de livraison, que vous pouvez directement commander en ligne.

Ce comparateur prend quelques secondes pour s'afficher, merci de votre patience :

Quels sont les avantages de ce service?

  • La rapidité : en quelques clics vous trouvez les tarifs des meilleurs transporteurs que vous pouvez comparer en un coup d’œil.
  • Le prix : Non seulement vous pouvez choisir le prix le moins élevé parmi les offres des transporteurs, mais vous bénéficiez de tarifs inférieurs au prix publics, car notre partenaire Sendiroo négocie en gros volume les envois auprès des professionnels cités plus haut.
  • Aucun déplacement : Le colis est enlevé à l’adresse indiquée (domicile, bureau ou l’adresse d’un fournisseur par exemple) au moment choisi puis livré à l’adresse d’expédition.
  • Le choix : vous pouvez choisir parmi différents délais d’envoi, de très urgent (express) à normal. L’affichage se fait au choix du plus rapide ou moins rapide, du moins cher au plus cher…
  • Complet : Les envois de paquets sont proposés aussi bien en France que vers l’international et pour toute taille et tout poids, y compris les colis supérieurs à 30 kg (ce qui ne propose pas Colissimo par exemple).
  • Sûr : les tarifs incluent une indemnisation de 50€ maximum, que vous pouvez choisir d’augmenter dans les options. Le service client est à votre disposition pour toute question et suivi et vous répondra dans la journée en cas de besoin.

L'évolution des tarifs et des volumes d'envoi

Les chiffres fournis par l’ARCEP sur le nombre d’objets envoyés par correspondance en France par les services de la Poste sont éloquents (exprimés ici en millions):

  • 2009 : 15306
  • 2010 : 14765
  • 2011 : 14285
  • 2012 : 13684
  • 2013 : 12723
  • 2014 : 12099
  • 2015 : 11397
  • 2016 : 10784
nombre d'envois

Entre 2009 et 2016, le volume est passé de 15 à moins de 11 milliards d’objets, soit 30% de diminution, avec une perte régulière d’environ 5% par an. On peut identifier des causes évidentes à ce phénomène :
Le courrier est en perte de vitesse régulière depuis que l’informatisation et la communication mobile permet des échanges électroniques en remplacement de certaines communications épistolaires. Le règlement des factures se fait par exemple de plus en plus par virement automatique ou en ligne, et on ne peut que s'en réjouir, cela évite des envois inutiles.
Les effets de la crise de 2008 continuent à se faire sentir, ce qui impacte sensiblement les échanges à distance.

Mais la baisse affecte également les envois d’objets, alors que le e-commerce se développe très rapidement pendant la même période.

On peut en déduire que le coût d’envoi et l’augmentation forte des tarifs postaux par la Poste pour compenser la baisse des volumes de courriers deviennent prohibitifs et qu’ils représentent maintenant un frein au développement de la correspondance. Lorsque le timbre aura atteint le seuil psychologique de 1 euro, il y a fort à parier que beaucoup d'entre nous se poserons à deux fois la question avant d'envoyer une lettre. Nous sommes alors en présence d’un cercle vicieux : si la Poste augmente ses tarifs, les volumes diminuent, et inversement. La nécessité d'une diminution tarifaire apparaît alors évidente, d’où l’importance d’alternative telle ce que celle que nous proposons ici pour trouver le meilleur prix d’envoi. Colissimo semble avoir compris cela cette année en limitant la hausse sur les colis, mais n'hésitez pas à faire jouer la concurrence, vous trouverez souvent moins cher chez d'autres transporteurs avec cet outil.

Voici la répartition des coûts de ces envois:

  • Distribution : 50%
  • Charges : 16%
  • Tri : 15%
  • Collecte : 12%
  • Transport : 7%

Le coût de la distribution étant clairement le plus grande composante, c’est en rationnalisant la gestion des flux et la logistique que des économies peuvent être trouvées: La Poste allemande, par exemple, a développé avec succès un algorithme de gestion de ses tournées en s’inspirant des déplacements des fourmis, réputées pour trouver le chemin le plus court systématiquement grâce à l’intelligence collective de réseau qu’elles ont développée.

A la décharge de la Poste, sa mission relative à l’aménagement du territoire pèse assez lourd dans ses charges, car elle doit maintenir 17000 points de contact en France, là où sans cette mission elle aurait maintenu un réseau de7600 points. Le cout de ce maintien est d’environ 240 millions d’euros, mais des compensations fiscales, abattements et subventions, à hauteur de 170 millions sont prévues, si bien que 70 millions environs restent à charge pour la Poste.

La concurrence postale

En 2017, il existe 40 opérateurs en activité autorisés sur le secteur postal (dont 8 couvrant les envois transfrontaliers sortants). Il est probable que d’autres acteurs viendront sur ce marché (florissant, en ce qui concerne les colis en tout cas). Il est important de mentionné le fait que certains géants du e-commerce, comme Amazon ou Ebay développent leur propre système logistique pour l’envoi de colis. Cette évolution, qui permet de s’affranchir de tout prestataire extérieur, est même au cœur de leur stratégie, à commencer par la création d’entrepôt s entièrement automatisés et jusqu’à la livraison urgente par drones. D’autres acteurs de la livraison, comme Deliveroo, s’appuie sur l’ubérisation et sous-traitent leur service de messagerie à des auto-entrepreneurs souvent de plus en plus mal rémunérés. Une solution, dans ce cas précis, serait de créer une association de livreurs indépendants dont l a mission serait de développer une plateforme autogérée par les livreurs eux-mêmes qui pourraient ainsi obtenir des conditions de rémunération et de travail plus confortable en supprimant les intermédiaires gourmands et finalement bientôt inutiles. Enfin, on voit apparaître des solutions de co-colissage, sur le modèle du covoiturage, encore embryonnaires mais qui pourraient à terme changer la nature du marché.

En résumé les solutions pour faire baisser les tarifs d’envois résident dans l’organisation horizontale, collective, structurée en réseau et dotée d'un système d’information performant.